L’hypnose ericksonnienne

horizon-1209965

Hypnose Ericksonnienne

L’hypnose Ericksonnienne a trouvé ses lettres de noblesse avec les travaux de Milton Hyland Erickson, père de la communication moderne.

M.H.Erickson offrait à ses patients des possibilités créatrices pour réaliser un travail intérieur. La résolution de problèmes et la guérison sont entre les mains du patient plutôt qu’entre celles du thérapeute.
Erickson définissait l’hypnose comme « un état modifié de conscience caractérisé habituellement par certaines réactions physiologiques (relaxation musculaire, baisse de la pression sanguine, ralentissement des mouvements respiratoires), par une réceptivité élevée aux suggestions et par un accès plus facile aux émotions, aux idées et aux souvenirs ».

De nombreux travaux en neurosciences ont montré l’impact de l’hypnose sur le cerveau.

En particulier, les travaux de Marie Elisabeth Faymonville, anesthésiste-réanimateur dirigeant le centre de la douleur du CHU de Liège depuis 2004, font référence dans ce domaine. Son activité de recherche originale est axée sur les mécanismes neuro-anatomiques des différents états de conscience comme, notamment, l’hypnose.

 

 

L’imagerie cérébrale a révélé que l’hypnose modifiait l’activité du cerveau (action sur l’aspect sensoriel : perception de la douleur et sur l’aspect émotionnel : la douleur inquiète).

L’hypnose modifie donc l’interprétation consciente d’une activation cérébrale correspondant à une expérience sensorielle.

L’hypnose ericksonnienne peut traiter les douleurs chroniques, les troubles psychiques tels les troubles anxio-dépressifs, les phobies, les stress post-traumatiques, l’insomnie, ainsi que les addictions, la boulimie, l’anorexie…

Le patient peut faire émerger de son inconscient ses capacités et ses ressources intérieures.

L’hypnose peut améliorer l’attention et la concentration.

En terme de développement personnel, l’hypnose permet d’augmenter l’estime de soi, d’équilibrer ses émotions, d’harmoniser son monde intérieur, d’atteindre ses objectifs.

Cette thérapie brève permet de régler la plupart de ces pathologies ou problèmes en 3 à 5 séances.